Conseils/Les références sur un CV

Les références sur un CV

Pratique courante dans les pays anglo-saxons mais peu développée en France, la mention de références sur son CV est un élément qui mérite tout de même d’être examinée de plus près et de déterminer si elle peut constituer un avantage pour votre candidature. On vous en dit plus ici.

Définir les références sur le CV

Lorsqu’on parle de références, il s’agit de personnes qui vous connaissent et qui sont prêtes à attester de votre comportement d’une part, et de donner des éléments concernant votre personnalité ou vos savoir-être d’autre part.

C'est donc une sorte de témoignage que ces personnes offriront à votre potentiel employeur qui ne vous connaît que par l’intermédiaire d’un CV. En effet, c’est un aspect que certains peuvent trouver quelque peu insuffisant ou restrictif car limité par les codes du curriculum vitae et du processus de recrutement.

Avantages

Comme nous venons de le voir, certains employeurs apprécient les références parce que cela leur permet d’en apprendre davantage sur vous. Recruter un candidat est toujours un peu un pari car, même en sélectionnant une personne possédant toutes les compétences techniques ainsi que l’expérience nécessaire pour accomplir toutes les tâches demandées, il est possible que son comportement ou que ses savoir-être ne cadrent pas avec la culture d’entreprise ou les autres collaborateurs avec lesquels elle sera amenée à travailler.

Il y a aussi des avantages à offrir des références pour vous en tant que candidat :

  • Vous démarquer des autres candidats : si vous avez des références, cela fournira cet aspect rassurant aux recruteurs et/ou employeurs, ce qui peut faire la différence par rapport aux autres profils.
  • Valider vos compétences : si votre CV indique que vous maîtrisez Photoshop, c’est bien, mais si votre précédent responsable affirme que vous avez régulièrement utilisé le logiciel pour effectuer les modifications d’images des publicités de sa marque, cela aura nettement plus de valeur.
  • Mettre en avant vos bonnes relations : pouvoir fournir des références, c’est aussi implicitement démontrer que l’on est capable de créer et de maintenir de bonnes relations avec vos employeurs et vos collègues. C'est donc un gage de bon comportement pour les recruteurs et de qualité personnelle.

À qui demander

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les références ne se limitent pas à vos supérieurs hiérarchiques. Ce qui importe, c’est de fournir des contacts qui vous connaissent bien et qui seront capables d’attester de vos compétences et de votre comportement pour compléter votre profil par l’appréciation d’une personne qui vous connaît au-delà des éléments mentionnés sur votre curriculum vitae. Vous pouvez faire appel à :

  • Des références professionnelles : cela peut être un supérieur hiérarchique, une personne qui avait la responsabilité de juger de votre travail. C'est bien entendu un fort indicateur de vos compétences professionnelles et un contact tel que celui-ci sera apprécié. Néanmoins, vous pouvez aussi citer vos collègues exerçant au même niveau hiérarchique que vous, si vous avez travaillé ensemble dans le cadre de vos activités, d’un projet. Tant que ces personnes vous connaissent bien et peuvent attester de votre travail, leur opinion sera également la bienvenue.
  • Des références académiques : vous êtes jeune diplômé ou encore étudiant ? Vous n’avez pas encore d’expérience professionnelle ? Vous pouvez fournir la référence d’un professeur ou d’un maître d’un stage. Ces contacts sont tout aussi à-même de parler de vous que des références professionnelles, alors ne vous en privez pas.
  • Des références personnelles : ces références sont intéressantes si vous n’avez aucun contact professionnel ou académique. Si vous être membre d’une association ou si avez des activités extra-professionnelles, vous pouvez faire appel à des personnes qui vous connaissent dans ce cadre. Elles pourront attester de votre engagement ainsi que des tâches accomplies durant vos différentes missions.

Comment intégrer des références sur son CV

Les références sont généralement mentionnées en bas du CV, dans leur rubrique dédiée. Notre générateur de CV vous permet de les ajouter simplement. Vous n’aurez alors plus qu’à sélectionner l’intitulé Références pour pouvoir les lister.

Si les références ne sont pas demandées pour le poste

Vous pouvez opter pour la mention Références sur demande, en particulier si les références ne sont pas demandées dans l’annonce à laquelle vous postulez. C’est assez courant et les recruteurs comme les employeurs comprennent que vous n’avez pas forcément envie d’étaler les coordonnées de vos contacts avant que le processus de recrutement ne soit déjà à un stade avancé.

Si l’annonce demande explicitement des références

Si l’annonce demande explicitement des références ou si vous êtes engagé dans un processus spécifique qui requiert d’indiquer ses contacts (comme certains dossiers de recrutement pour des fonctions au sein de l’Union européenne par exemple), vous pouvez mentionner les nom et prénom ainsi que le titre de la fonction occupée par votre contact, suivie d’un numéro de téléphone et/ou d’une adresse e-mail à laquelle on pourra le joindre.

Et LinkedIn dans tout ça : des références acceptables ?

Le réseau social professionnel permet aux membres de votre réseau de rédiger des recommandations qui figureront sur votre profil. Elles sont donc accessibles à toute personne qui le consultera. Si vous avez ce type de référence sur votre profil LinkedIn, il peut être intéressant de les mentionner sur votre curriculum vitae en intégrant un lien qui renverra les recruteurs directement sur votre page.

3 erreurs à éviter en indiquant des références sur votre CV

  1. Omettre de demander l’autorisation à vos contacts. S’il y a bien une chose à éviter, c’est d’Indiquer des contacts et de les lister comme référence sans leur avoir demandé leur avis au préalable. En effet, avant toute chose, vous devez vous assurer que ces personnes soient d’accord pour vous apporter leur aide. Car c’est bien d’une aide qu’il s’agit puisque leur recommandation permettra d’améliorer votre profil aux yeux des recruteurs.
  2. Choisir les mauvaises personnes. Référence ne veut pas dire responsable hiérarchique précédent. Une bonne référence est une personne qui vous connaît et peut attester de votre compétence, c’est une personne avec qui vous avez entretenu de bonnes relations et qui sera heureuse de vous aider à obtenir votre prochain poste. Vous devez donc choisir des personnes qui diront des choses positives à votre sujet.
  3. Intégrer une note ou lettre de vos références avec votre CV. N'intégrez pas directement la recommandation que vous avez en votre possession. Les recruteurs n’auront pas le temps de lire autant d’information. C'est votre CV qui doit faire la différence et ajouter la rubrique références constitue déjà un plus qui suffit à indiquer que vous avez des références à apporter en cas de besoin.

Notre conseil

Les références ne sont pas courantes en France, mais elles restent néanmoins appréciées parce qu’elles apportent un éclairage sur vos compétences et votre personnalité que peu de candidats auront l’idée de fournir. Parcourez donc votre réseau et n’hésitez pas à demander aux personnes adéquates si elles accepteraient d'être contactées afin de renforcer votre candidature.