Conseils/Le CV fonctionnel

Le CV fonctionnel

En matière de CV, bien que le CV chronologique tienne la vedette, il existe une autre solution pour présenter votre profil aux recruteurs : le CV fonctionnel. Aussi appelé CV thématique, il peut mieux convenir à certains candidats que l’option classique.

CV fonctionnel, quésaco ?

Basé sur le savoir-faire et les compétences, le CV fonctionnel met en évidence les caractéristiques concrètes que vous pouvez apporter à l’entreprise en tant que candidat.

Vous n’êtes pas seulement une succession de postes occupés ; ce qui fait votre valeur ajoutée pour un employeur est la somme des compétences et des connaissances que vous pouvez utiliser pour la réalisation de vos fonctions dans votre nouvel environnement professionnel.

Dans quels cas utiliser un CV fonctionnel ?

  • Parcours atypique : vous avez occupé des postes de serveur, chargé de clientèle et guide touristique ? Le CV fonctionnel pourrait être une façon de lier les éléments qui constituent une sorte de trame de compétences qui pourraient intéresser votre futur employeur.

Dans l’exemple ci-dessus, le candidat peut faire valoir ses capacités à interagir avec le public ainsi que ses compétences commerciales. En effet, bien que les postes occupés soient différents, ils requièrent néanmoins des atouts communs que le candidat pourra mettre à profit dans ses nouvelles fonctions.

  • Périodes d’inactivité : voyages, chômage ou encore maternité sont des exemples de raisons pour lesquelles votre CV peut présenter des « trous » potentiellement défavorables à votre candidature.

Malheureusement, cela peut être assez délicat à intégrer à un CV chronologique et/ou influencer l’impression que les recruteurs ont de votre profil. Choisir un CV thématique peut donc s’avérer pertinent si vous vous trouvez dans l’un de ces cas de figure.

  • Reconversion : Après plusieurs années d’expérience vous avez décidé de changer de métier ou encore de secteur d’activité ? Un CV fonctionnel peut vous aider à présenter cette nouvelle activité de manière positive.

Dans les cas de reconversion, bien qu’ayant la formation adéquate, il arrive que les candidats aient très peu voire aucune expérience professionnelle dans leur nouvelle activité. Cela peut constituer un désavantage si l’organisation du CV est chronologique. Choisir d’utiliser un CV fonctionnel peut donc s’avérer une bonne solution pour rehausser votre candidature si vous êtes dans cette situation.

  • Poste technique ou demandant beaucoup d’expérience : pour une fonction demandant un niveau de maîtrise et d’expertise élevé, le CV fonctionnel peut être un choix plus avantageux que le CV chronologique classique.

Les recruteurs peuvent en effet être réticents à envisager une candidature présentant peu d’expérience. Le CV fonctionnel mettra davantage l’accent sur vos compétences et qualifications plutôt que votre manque d’expérience.

[…] votre valeur ajoutée pour un employeur est la somme des compétences et des connaissances que vous pouvez utiliser pour la réalisation de vos fonctions.

Avantages du CV fonctionnel

Si vous répondez à une annonce demandant une ou des expériences précise(s), le CV fonctionnel permettra de confirmer vos compétences et ainsi de rassurer les recruteurs de votre capacité à être considéré comme un candidat ayant le profil recherché.

Le CV thématique permet également de bien mettre en valeur les points positifs de votre CV, à savoir vos compétences et qualifications validant votre aptitude à assurer les missions du poste visé.

Il vous donne la possibilité par la même occasion de diminuer l’importance de ce qui peut constituer des points négatifs. Parmi ceux-ci, on peut citer les postes qui ne sont pas en lien avec celui auquel vous postulez, les durées de contrats limitées, les périodes d’inactivité.

En mettant en avant les compétences et qualifications et en reléguant les points moins favorables mentionnés ci-dessus, vous orientez la lecture du CV et la découverte de votre profil à la lumière de vos dispositions.

Inconvénients du CV fonctionnel

En dépit des points positifs, le CV fonctionnel comporte aussi des inconvénients qu’il est nécessaire de considérer avant d’opter pour cette structure.

Puisqu’il n’est pas le plus plébiscité, cela en fait un CV inhabituel aux yeux des recruteurs qui ont l’habitude de voir passer ces centaines de CV présentant une organisation similaire en termes de rubriques et de contenu.

Cette différence peut déplaire ou paraître compliquée car ne correspondant pas aux CV standards.

Par ailleurs, si un recruteur ne parvient pas à trouver toutes les informations qu’il souhaite rapidement, il jugera le CV thématique confus, nuisant ainsi à la candidature.

Le CV fonctionnel comporte donc des points positifs et négatifs qu’il vous faudra passer en revue afin de déterminer si le choix de cette présentation est adapté à votre CV de sorte que vous puissiez soumettre votre profil de la façon la plus avantageuse possible.

Organisation d’un CV fonctionnel

Pour rédiger votre CV fonctionnel incluez le contenu suivant, en gardant toujours à l’esprit les qualifications que vous souhaitez mettre en valeur pour le poste ciblé :

  • Informations personnelles : comme tout autre CV, le CV thématique doit comporter vos nom et prénom, ainsi que vos coordonnées (téléphone et email au minimum) pour que les recruteurs puissent vous joindre.
  • Profil personnel : décrivez en quelques lignes votre parcours et vos objectifs en prenant soin d’adapter votre discours au poste visé. Vous pouvez également introduire cette rubrique grâce à un titre, qui amènera plus de précision et d’impact à votre profil d’emblée.
  • Savoir-faire et compétences : c’est ce sur quoi est basé le CV fonctionnel, vos connaissances acquises permettant de réaliser les tâches confiées. Listez les éléments référençant votre savoir-faire, ce qui montrera aux recruteurs que votre profil correspond aux besoins de l’entreprise. Prenez bien soin d’adapter et d’orienter le contenu en fonction du poste ciblé.
  • Qualifications : Listez ici toutes les formations ou certifications que vous avez suivies qui vous ont apporté les connaissances et compétences requises pour exercer votre métier. Ces éléments valideront les savoir-faire et autres compétences mentionnés ci-dessus.
  • Expérience : Cette rubrique n’étant pas le point essentiel d’un CV fonctionnel, elle n’en demeure pas moins importante. Indiquez en priorité les expériences acquises dans le domaine visé actuellement. Dans ce cas, n’hésitez pas à mentionner vos réalisations et les succès rencontrés. Vous pouvez également faire part d’autres expériences si elles peuvent apporter un avantage, sans pour autant rentrer dans le détail.
  • Centres d’intérêts : n’hésitez pas à tirer profit de cette rubrique souvent délaissée par les candidats. Si vos centres d’intérêts font appel aux compétences utilisées dans le poste visé, mettez-les en avant. Cela traduit à la fois connaissances et passion ; votre futur employeur appréciera sans nul doute.

Notre conseil

Pour que le CV fonctionnel soit efficace, il faut que votre message soit clair. Prenez donc bien le temps de formuler l’angle autour duquel vous souhaitez bâtir votre profil avant de vous lancer. Une fois trouvé, rédigez tous les éléments de votre CV de sorte qu’ils renforcent cet angle pour qu’il donne l’image du candidat qualifié spécifiquement pour le poste que les recruteurs cherchent à pourvoir.